TARTE AU CHOCOLAT ET GLACAGE (Facile)

Lorsque je fais des éclairs et des choux à la crème, souvent il reste de la crème à garnir. Il m’est arrivé d’utiliser ses restes en entreposant la crème dans des verrines individuelles avec pour fond croustillant un émietté de biscuit de type “petit lu”, “rondor” “biscuit rose de Reims” ou encore “spéculoos”, selon ce que j’ai dans les placard à ces moments là et de rajouter sur le dessus une chantilly…. Cette fois-ci la quantité de crème restante étant trop importante, j’ai décidé de réaliser une tarte au chocolat (façon flan pâtissier) en y rajoutant un glaçage coloré en rose! Voici donc le résultat! Ceci dit vous pouvez ne pas rajouter de glaçage ou choisir une autre couleur.

Voici le résultat….

Préparation : 10mn

Cuisson : 25mn – Th6/180°

__________________________________________________________________________________________________________

INGREDIENTS (Proportion pour 8 à 10 personnes)

. 1 pâte feuilletée toute prête.

CREME : 

. 250g de sucre semoule.

. 2 oeufs.

. 75g de farine.

. 50cl de lait.

. 2 cuillères à soupe de cacao pâtissier en poudre.

. 1 sachet de sucre vanillé.

GLACAGE :

. 2 oeufs.

. 450g de sucre glace.

. Facultatif : colorant alimentaire.

PREPARATION : 

. Battre le sucre semoule et vanillé avec les oeufs à l’aide d’un batteur, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

. Ajouter la farine tout en fouettant à vitesse moyenne. 

. Ajouter alors le lait petit à petit en continuant de fouetter doucement.

. Faire cuire à feu doux sans cesser de remuer, jusqu’à épaississement de la crème (elle doit avoir la consistance d’une crème pâtissière).

. Rajouter le cacao en poudre en mélangeant bien.

. Laisser tiédir en remuant de temps en temps pour éviter que la crème se dessèche sur le dessus.

. Préchauffer le four Th6/180°.

. Etaler la pâte feuilletée dans un moule à bord haut (style moule à manqué de 18cm de diamètre), la piquer à la fourchette et verser la crème.

. Dès que le four est à bonne température, faire cuire pendant 25mn à mi-hauteur.

. Dès que le gâteau est cuit, le sortir du four et laisser refroidir sur une grille.

. Le glaçage (attendre que le gâteau soit complètement refroidi pour le préparer) : 

. Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

. Battre les blancs en neige très fermes, puis tout en continuant à fouetter, ajouter peu à peu le sucre glace.

. Facultatif : à la fin ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire tout en continuant à fouetter jusqu’à la couleur voulue.

. Appliquer immédiatement le glaçage sur le gâteau à la spatule dès qu’il est prêt!

Glaçage prêt à être appliqué!

Petits + de Florina : 

. Attention s’il doit y avoir en décoration des bonbons ou autres (comme ici sur la photo les petits coeurs blancs mentionnant 2018) il faut les placer dès que le glaçage est appliqué, car une fois qu’il aura pris il se sera plus possible d’insérer quoique se soit sans le casser! A contrario,  s’il s’agit de dessiner ou d’écrire sur le glaçage attendre impérativement qu’il soit pris!

. Dernier point, le glaçage n’aime pas les contrastes de températures, donc il faut que le support soit impérativement refroidi avant d’appliquer le glaçage, sinon vous risquez de voir de l’humidité apparaître!

 

 

 

CREME OU CONFITURE DE CHATAIGNES (Facile)

Lors de vos promenades en forêt en automne, n’hésitez pas à ramasser des chataîgnes! Soit le plus contraignant est l’épluchage, mais vous pourrez les utiliser ensuite dans différentes recettes : crème de chataîgnes comme ici, glace, gâteaux, pour confectionner le fourrage de macarons, à mélanger dans un yaourt ou fromage blanc ou tout simplement à tartiner sur une tranche de bon pain ou de brioche!!

Si vous avez fait une bonne récolte faites comme moi ; je pèse la totalité puis ensuite selon le volume je fais des sachets en prévision de mes futures recettes et je congèle. Pour la crème de chataîgnes je prévois 2kg500 de préparation, ensuite je fais la valeur de  6 pots de confiture et le restant 600g je fais 2 sachets de 300g que je congèle, comme ça par la suite je les utilise pour préparer un gâteau ardéchois ou corse!

Enfin bref, quelle que soit la façon dont vous les utiliser c’est toujours un régal…..

C’est la part que j’ai mise de côté pour confectionner un gâteau ardéchois.

Préparation : 2h15 (Et oui…..)

Cuisson : 50mn au total

__________________________________________________________________________________________________________

INGREDIENTS (6 pot à confiture de 370g)

. 2kg de chataîgnes.

.  1.5kg de sucre semoule.

. 1 litre d’eau.

. 1 gousse de vanille.

PREPARATION :

. Eplucher les chataîgnes (c’est le plus fastidieux, mais quelle récompense au bout….).

. Les faire cuire 20mn.

. Les égoutter, puis les passer au presse-purée avec la grille la plus fine pour obtenir une purée.

. Dans une bassine à confiture ou bien une marmite à fond épais, faire un sirop avec le litre d’eau, le sucre et le bâton de vanille fendue en 2.

. Faire cuire jusqu’à obtention d’un sirop (petites bulles se crevant difficilement).

. Mettre dans le sirop obtenu la purée de chataîgnes, bien mélanger à la spatule en bois. Cuire 30mn environ à feu pas trop fort, et en remuant de temps en temps.

. Une fois la cuisson terminée, laisser refroidir, puis mettre en pot (préalablement stérilisés), fermer les pots.

N’oubliez d’étiqueter vos pots pour vous assurer de la date de confection!

PETIT + DE FLORINA :

Pour savoir si la crème est cuite, l’apparence doit être consistante, et si on fait tomber une goutte d’eau, elle se dépose au fond très nettement comme si vous faisiez tomber une perle!

MODE ET DUREE DE CONSERVATION :

L’idéal pour la conservation de vos pots est la stérilisation pour éviter tous germes toxiques provoquant notamment le botulisme. Les mesures de prévention consistent à respecter scrupuleusement les règles d’hygiène lors de la transformation artisanale des aliments et les procédés de mise en conserve. Une conserve s’est déformée, l’aliment a fui, a une couleur ou une odeur suspecte, gicle à l’ouverture…. Au moindre doute,  jeter !

Si vous préférez la mise en sachets, dans ce cas utiliser des sacs de congélation, les fermer hermétiquement puis congeler.

Une fois stérilisés, étiquetez les pots pour garder en mémoire la date de confection mais surtout la durée de conservation! En effet il est conseillé de les consommer dans l’année de leur confection.

BLANC MANGER A LA NOISETTE (Facile)

Depuis peu j’ai découvert chez ma très chère belle-soeur que j’adore, une recette que je ne connaissais pas ; le “blanc-manger”.

Etant curieuse de nature j’ai cherché à savoir de quelle origine est ce dessert considéré comme un entremet. J’ai donc farfouillé sur internet, et à ma grande surprise j’ai découvert que ce dessert viendrait de Perse et daterait de plusieurs siècles, qu’il  aurait été introduit au Moyen-Age en Europe en même temps que le riz et les amandes, et enfin qu’il aurait beaucoup voyagé!!

J’étais donc loin de ma supposition d’origine créole, bien que ce dessert est très prisé aux Antilles. Autre atout, il se décline en une multitude de parfum!

Enfin bref, comme je me suis régalée j’ai décidé de m’y essayer!

Volontairement je n’ai pas édité cette recette dans la catégorie “Recette d’ailleurs” n’étant pas sûr de son origine exacte!

Suggestion de présentation….

Préparation : 5mn (+attente 20mn = infusion) – Prévoir 4h de repos au frais

Cuisson : 20mn au total

___________________________________________________________________________________________________________________________

INGREDIENTS (Pour 14 verrines)

. 1 litre de lait.

. 120g de sucre semoule.

. 20cl de crème fraîche entière liquide.

. 125g de noisette en poudre.

. 8 feuilles de gélatine.

. 1 bâton de vanille ou 4g de vanille liquide de très bonne qualité.

PREPARATION :

. Porter le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue en 2 (ou la vanille liquide), puis baisser le feu et ajouter le sucre, la noisette en poudre. Laisser sur feu doux pendant 15mn en remuant de temps en temps.

. Au bout de 15mn, arrêter le feu et laisser infuser 20mn.

. Tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau pour les ramollir.

. Après infusion retirer la gousse de vanille, puis filtrer à l’aide d’un chinois pour retenir dans ce dernier la poudre de noisette.

. Rajouter alors au lait filtré, la crème fraîche et les feuilles de gélatines ramollies. Bien mélanger.

. Remettre sur feux doux pendant 5mn.

. Verser ensuite dans la préparation dans des verrines individuelles ou dans un moule à flan (les fonds sont souvent avec une décoration en relief).

. Laisser refroidir, puis entreposer au réfrigérateur au moins 4h.

. Servir très frais.

SUGGESTION D’ACCOMPAGNEMENT :

Une chantilly peut agrémenter ce dessert (voir recette dans la catégorie “CREMES” et comment bien la réussir dans la catégorie “ASTUCES”)

VARIANTES :

Les parfums ne manquent pas ; noix de coco, amandes, pistaches, à la vanille, à la fraise, aux fruits rouges, au lait de coco….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CREME CHANTILLY (Facile)

Préparation : 5mn – Prévoir 20mn de refroidissement des ustensiles


INGREDIENTS (Pour 4 personnes)

. 20cl de crème fraîche “entière” liquide.

. 1 Sachet de sucre vanillé.

PREPARATION  :

. Fouetter à vitesse maximale la crème fraîche jusqu’à ce qu’elle soit bien ferme.

. Une fois la chantilly montée, rajouter le sachet de sucre vanillé et fouetter pour bien mélanger le sucre (10 secondes environ).

. Remettre au frais jusqu’au moment de servir.

CONSEIL :

Rendez-vous à la rubrique “ASTUCES” et sous-rubrique “CHANTILLY (bien la réussir)”.

VARIANTES :

. Pour donner un petit goût fruité à votre chantilly, vous pouvez au moment de la monter ajouter le zeste d’un citron ou d’une orange non traité(e), quelques feuilles de menthe finement hachées(idéale avec un gâteau au chocolat).

. Pour ajouter une pointe de fantaisie et de la couleur à votre chantilly, vous pouvez lui ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire au moment de la monter.

CREME PATISSIERE FOUETTEE (Facile)

Préparation : 10mn

Cuisson : 12mn environ


INGREDIENTS (Pour 4  personnes)

. 2 oeufs.

. 15g de sucre en poudre.

. 15g de maïzena.

. 15cl de lait.

. 15g de beurre.

. 1 bâton de cannelle (perso je n’aime pas la cannelle, donc je la remplace par de la vanille).

. 1 cuillère à café de caramel liquide.

. 20cl de crème fraîche “entière” liquide.

PREPARATION :

. Faire chauffer le lait* (mais sans bouillir) avec le beurre et le bâton de canelle (ou la gousse de vanille fendue en deux, ou la vanille liquide).

. Dans un saladier mettre les oeufs, le sucre et la maïzena.

. Sortir le bâton de cannelle ou de vanille, et verser le lait chaud sur la préparation en remuant sans cesse.

. Faire cuire le tout à feu doux tout en remuant jusqu’à ce que la crème se détache du fond de la casserole.

. Sortir du feu et laisser refroidir dans un saladier recouvert de film étirable et en remuant de temps en temps.

. Dès que la crème est à complet refroidissement, l’entreposer au réfrigérateur au moins 1h.

. Après ce laps de  temps, préparer la chantilly** avec la crème fraiche bien froide.

. Incorporer délicatement la chantilly à la crème et remettre au frais jusqu’au moment de servir avec le dessert de votre choix.

*: Voir “LAIT” dans la rubrique “ASTUCES”

**Voir “CHANTILLY” dans la rubrique “ASTUCES”

CREME PATISSIERE (Facile)

Préparation : 10mn

Cuisson : 12mn environ


INGREDIENTS (Pour 6 personnes)

. 40cl de lait.

. 4 jaunes d’oeufs.

. 80g de sucre en poudre.

. 40g de maïzena.

.2 cuillères à café de vanille liquide ou 1 bâton de vanille.

PREPARATION :

. Faire bouillir le lait dans une casserole* avec la moitié de sucre et la gousse de vanille fendue en deux ou la vanille liquide.

. Dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeufs, et le restant de sucre jusqu’à ce que la préparation fasse ruban sur le dos d’une cuillère.

. Rajouter alors la maïzena en pluie tout en fouettant énergiquement pour éviter les grumeaux.

. Verser le lait bouillant en mince filet (si vous avez mis un bâton de vanille l’ôter au préalable) en fouettant sans arrêter.

. Reverser le tout dans la casserole et cuire à feu doux en mélangeant avec une sptatule en bois jusqu’à ce que la crème se détache du fond de la casserole.

. Retirer alors la casserole du feu, et verser la crème dans un saladier en verre. Mettre du film étirable (percer de petits trous pour l’évacuation de la vapeur et éviter que de l’eau se forme à la surface de la crème) et laisser refroidir en fouettant régulièrement et en remettant à chaque fois du film étirable.

A NOTER :

Vous pouvez aromatiser la crème avec l’alcool de votre choix à rajouter hors du feu avant de mettre dans le saladier (1 cuillère à soupe généreuse), ou  du chocolat (2 cuillères à soupe de chocolat en poudre pour dessert “100% cacao” lors de la cuisson).

*: voir “LAIT” dans la rubrique “ASTUCES”

CREME ANGLAISE (Très facile)

Préparation : 10mn

Cuisson : 10 mn environ


INGREDIENTS (Pour 4 personnes)

. 40cl de lait.

. 4 jaunes d’oeufs.

. 1 cuillère à soupe de vanille liquide.

. 3 cuillères à soupe de sucre en poudre.

PREPARATION :

. Faire chauffer le lait avec le sucre et la vanille.

. Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes.

. Une fois le lait tiédi, laisser à feu doux et rajouter les jaunes d’oeufs (les 4 à la fois) tout en remuant bien au fouet.

. La crème est cuite lorsque qu’elle nappe le dos d’une cuillère. 

A NOTER :

Une fois les jaunes d’oeufs incorporés au lait/vanille/sucre tiédi, assurer de ne pas faire bouillir cette préparation, car vous risquez de voir se former des grumeaux jaunes!! 

Suivre ce blog

Recevez chaque nouvel article directement dans votre boîte mail.